Isolation et réglementation

isolation et réglementation

L’isolation thermique en France a fait l’objet d’une réglementation à compter de 1975. Cela a donné lieu à des bâtiments, appartements et maisons relativement bien isolés, s’ils ont été construits après cette date. Avec les années, la tendance s’amplifie, alors que les constructions antérieures à 1975 posent généralement problème en ce qui a trait au confort, l’isolation et la consommation énergétique. La plus récente norme, la RT 2020, jette les bases de standards innovants de construction.

Qu’est-ce que la réglementation thermique 2020 ?

La RT 2020 deviendra applicable à l’ensemble des constructions neuves à la fin de 2020. Elle est d’ores et déjà en vigueur pour les bâtiments publics.

Alors que la toute première norme thermique ayant été initiée en 1974 avait pour objectif la réduction énergétique, la RT 2020 vise quant à elle de mettre œuvre le concept « BEPOS » (signifiant Bâtiment à énergie positive), dans le cadre du Plan bâtiment durable. Ce concept consiste à produite davantage d’énergie que celle qui est requise pour fonctionner, par le biais d’une centrale photovoltaïque.

Cette nouvelle réglementation fait suite à celle dénommée RT 2012, visant une amélioration de 15 % permettant de réduire à 50 kWh/m2 par année la consommation énergétique de nouvelles constructions. Ceci est rendu possible en en limitant le chauffage, l’éclairage, la climatisation, la ventilation et l’eau chaude sanitaire.

Isolation et RT 2020

Afin de produire davantage d’énergie que la quantité consommée, la maison RT 2020 doit pouvoir compter sur des sources d’énergie gratuites, tout en contribuant à réduire de façon substantielle ses besoins énergétiques. Cela est rendu possible par deux solutions : une gestion intelligente de l’énergie – s’appuyant notamment sur les nouvelles technologies de la domotique – ainsi qu’une meilleure isolation des enveloppes du bâtiment. La nouvelle RT intègre notamment la construction bioclimatique, qui permet d’atteindre un meilleur confort l’été.

Quelles sont les différences comparativement à la RT 2012 ?

La RT 2012 constituera la dernière règle thermique avant l’application de la RT 2020. Deux autres normes prévalaient avant celle-ci, les RT 2000 et RT 2005.

Les différences les plus conséquentes se situent au niveau des limites de dépense énergétique. En ce qui concerne la RT 2012, un plafond a été fixé à 50 kWh/m2 par année. Cette valeur correspond au label Bâtiment basse consommation, ou BBC. Quant à la nouvelle norme RT 202, elle exige que la production d’énergie dépasse la quantité d’énergie consommée. Par conséquent, la dépense énergétique doit se situer sous la barre du 0 kWh/m2 par année.

Pour de plus amples explications et conseils tangibles pour rendre votre habitation conforme d’ici à 2020, n’hésitez pas à vous référer à l’annuaire de notre site pour identifier des entrepreneurs experts dans ce domaine et œuvrant dans votre région pour des travaux de rénovation éventuels. Renseignez-vous également sur les aides pour isoler votre habitation.

Pour en savoir plus :

Articles en relation