Isoler mon garage : comment procéder ?

Isoler mon garage : comment procéder ?

Isoler les murs de son garage

Envisager l’isolation de ce local vous fait gagner en confort, et permet de diminuer vos factures puisqu’il s’agit d’un cadre attenant souvent à des pièces chauffées. Avant de mettre en œuvre l’isolation, il faut s’assurer que les murs sont en bon état, en réglant les éventuels problèmes d’humidité. Dans tous les cas, vous aurez le choix entre deux types d’isolations, à savoir :

Selon le type d’isolation choisi, les techniques et conseils varient. Ainsi, pour une isolation par l’intérieur, il vous faudra poser une ossature métallique pour maintenir les panneaux isolants. Vous pouvez dans ce cas utiliser la laine de verre de roche, et poser une plaque de plâtre en finition.

L’isolation par l’extérieur se fait généralement lorsque le local est indépendant des autres pièces. Au cas où vous disposeriez d’un garage semi-enterré, l’absence d’isolation peut engendrer des problèmes d’humidité qui :

  • dégraderont la maçonnerie de votre local,
  • endommageront vos affaires,
  • provoqueront la corrosion de votre véhicule.

Une double isolation s’avèrera nécessaire si, par exemple, vous exploitez le lieu comme salle de répétition également. Là, il faudra envisager une isolation :

  • des murs,
  • du sol,
  • du plafond.

L’usage des panneaux de chanvre peut s’avérer très efficace pour ce type d’isolation.

Isolation du sol et du plafond

En isolant le sol, vous empêchez les remontées de froid. Et lorsque vous jumelez l’isolation du sol à celle du plafond, les déperditions de chaleur seront alors largement contenues, qui plus est si votre garage dispose d’un toit. La pose de plaque polystyrène sur le plafond sous hourdis béton est la technique la plus économique, quoi que présentant des inconvénients tels que :

  • une isolation moyenne,
  • un dégagement de composés organiques volatiles,
  • une durée de vie limitée.

L’utilisation de faux-plafond suspendu en plaques de plâtre, de façon à permettre l’entrée d’un isolant thermique, est une technique efficace dans ce cas précis.

Isoler la porte

Compte-tenu de la grande largeur de mur qu’elle occupe, la porte mérite d’être isolée aussi. Pour le faire, vous aurez le choix entre deux matériaux :

  • l’aluminium (moins isolant),
  • le bois (plus isolant).

Il serait aussi intéressant de penser à l’isolation de la porte donnant accès à l’intérieur de la maison. Du joint adhésif ou une porte coupe-froid peuvent être utiles. Comme conseils dans ce cas, vous pouvez aussi isoler le panneau de porte et la structure de la porte, notamment :

  • les rails,
  • les butées,
  • les montants métalliques,
  • le caisson (cas des portes à enroulement).

En consultant notre annuaire, vous pouvez bénéficier des conseils de professionnels compétents et expérimentés dans l’isolation des garages.

Pour en savoir plus :

Articles en relation