L’isolation répartie

L’isolation répartie

On retrouve actuellement trois méthodes d’isolation thermique, dont l’isolation par l’intérieur, par l’extérieur et l’isolation répartie.

Pour cette dernière, la technique de pose ne peut convenir qu’aux constructions neuves et pour les travaux d’extensions, car elle doit être réalisée au cours de l’étape du gros œuvre de la construction.

Le principe d’installation repose sur les murs qui assureront eux-mêmes la fonction d’isolant thermique. Il ne sera donc plus nécessaire d’ajouter d’autre matériau isolant à la fin de la construction. Découvrons-en davantage sur l’isolation répartie.

Qu’est-ce que l’isolation répartie ?

Le principe de cette technique d’isolation, appelée aussi ITR, est relativement simple, car la démarche ne se repose sur aucune installation de matériaux isolants, mais se base plutôt sur des parois naturellement isolantes, dont les murs qui seront à la fois porteurs et isolants.

  • Des murs dont les propriétés isolantes proviennent de la forte présence d’air en intérieur, comme avec les briques alvéolées en terre cuite, les blocs de béton cellulaire et les blocs en pierre ponce qui sont catégorisés dans les monomatériaux.
  • On peut aussi utiliser les plurimatériaux dans l’isolation répartie, surtout pour les habitations avec ossature en bois. Dans ce cas, l’ossature est remplie de divers matériaux contribuant à l’isolation, tels que de la fibre de verre, des blocs moulés de chanvre et de chaux et des bottes de paille. À noter que cette technique est aussi possible en plaçant entre deux matériaux porteurs, qui sont le plus souvent des blocs béton, une couche d’isolant. C’est ce qu’on désigne par mur sandwich.

Les différents atouts de cette technique d’isolation

Une méthode d’isolation à mettre en place directement au cours du gros œuvre, elle constitue une parfaite isolation thermique pour tout le bâti.

  • Grâce à la haute performance thermique des matériaux utilisés d’ailleurs, nul besoin d’adjoindre d’autres isolants après la construction.
  • Un de ses plus grands atouts est aussi sa grande étanchéité qui permet de lutter convenablement contre les moisissures et les condensations.
  • Elle permet de s’offrir un logement plus sain avec une bonne régulation de l’humidité.

Son seul inconvénient réside peut-être dans le fait qu’elle nécessite une bonne expertise pour être installée convenablement, d’où l’intérêt de consulter l’annuaire pour trouver rapidement le professionnel qui vous fera bénéficier de travaux de qualité.

Pour en savoir plus :

Articles en relation